La Guinée équatoriale accueillera l’édition 2019 du Sommet du Gaz du FPEG

Cet article a initialement été publié sur le site d’Africa Oil & Power.

La Guinée équatoriale accueillera le cinquième Sommet du Gaz annuel du Forum des pays exportateurs de gaz (FPEG) en 2019. Organisé tous les deux ans, le Sommet du Gaz du FPEG réunit les chefs d’État et représentants du gouvernement des membres du Forum des pays exportateurs de gaz, au nombre desquels l’Algérie, la Bolivie, l’Égypte, les Émirats arabes unis, la Guinée équatoriale, l’Iran, la Libye, le Nigeria, le Qatar, la Russie, Trinité-et-Tobago et le Venezuela. Le sommet offre à ces éminents représentants un cadre privilégié pour échanger au sujet des tendances sur le marché gazier, de potentielles politiques pour le secteur énergétique, et pour collaborer.

« Accueillir le FPEG est un véritable honneur et je serai heureux de recevoir les chefs d’État du FPEG ainsi que les autres ministres de l’énergie en Guinée équatoriale pour ce cinquième Sommet du Gaz annuel du FPEG. », a déclaré S.E. Gabriel Mbaga Obiang Lima, ministre des Mines et Hydrocarbures de Guinée équatoriale. « La Guinée équatoriale est à la pointe de la monétisation du gaz grâce à la solide réputation de fiabilité de la production et de l’exportation de gaz en provenance de nos infrastructures terrestres de GNL, et grâce au développement permanent de projets mondialement reconnus tels que Fortuna FLNG. »

L’édition 2017 du Sommet du Gaz a eu lieu la semaine dernière en Bolivie, où les pays membres ont mis en avant le potentiel du gaz naturel en tant que combustible propre pour alimenter l’avenir en énergie. Plusieurs chefs d’État et ministres ont participé au sommet, au nombre desquels S.E. Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, président de Guinée équatoriale, et S.E. Nicolás Maduro Moro, président du Venezuela. Dans le cadre du sommet, la Guinée équatoriale a signé un accord de coopération avec le gouvernement bolivien, suivant lequel les deux pays collaboreront sur des projets dans le domaine de l’énergie et échangeront des informations, la Guinée équatoriale prêtant assistance à la Bolivie en matière de législation des ressources locales et de formation.